Les dents de l’enfant

Les dents de l'enfantPin

L’émail des dents de lait étant fragile car de faible épaisseur, ces dents sont particulièrement vulnérables face aux caries. Bien qu’amenées à être remplacées, il est indispensable de soigner les caries des dents de lait, lesquelles conditionnent les dents définitives.

Les caries des dents de lait peuvent être difficiles à détecter ; l’enfant peut se plaindre d’avoir mal aux dents au contact du chaud ou du froid, mais pas forcément, car la douleur sur une dent de lait est différente que sur une dent définitive.

En cas de carie profonde, le dentiste pourra envisager l’éventuelle extraction de la dent.

Comme pour les adultes, un brossage régulier et une bonne hygiène alimentaire (limiter les sucreries, les boissons sucrées, les biberons d’eau sucrée) restent la meilleure prévention contre les caries.

L’hygiène des dents

Dès 2-3 ans, on peut brosser les dents de son enfant. Petit à petit, il aura envie de le faire seul, comme les « grands » ! Le brossage des dents doit être vécu comme une habitude (au minimum 2 fois par jour) et non une corvée. On recommande d’inculquer à l’enfant dès le début le bon geste, à savoir un brossage de bas en haut, de la gencive vers la dent.

Il faut choisir une petite brosse à dents adaptée à sa bouche, munie de poils souples. On peut acheter un dentifrice fluoré… pour son son âge, afin d’avoir les concentrations en fluor adaptées à son âge.

Les dents de l’enfant : La chute des dents de lait

La chute des dents de lait est provoquée par la poussée des dents définitives positionnées sous les dents de lait. Contrairement à la poussée des dents de lait, celle des dents définitives n’est pas douloureuse. Cette chute se fait dans un ordre à peu près identique pour tous les enfants : les incisives médianes tombent les premières (vers 6 ans), suivies des incisives latérales, des premières molaires… enfin des 2ème molaires.

La première visite chez le dentiste

Pour ne pas que l’enfant nourrisse une phobie du dentiste, on peut l’emmener à une simple visite de contrôle, dès 3-4 ans. Cette première rencontre permettra de familiariser l’enfant avec le dentiste ; ce sera l’occasion de s’informer des bons réflexes en terme d’hygiène bucco-dentaire. Le dentiste en profitera également pour faire le bilan des prises de fluor et des habitudes alimentaires de l’enfant.

Une visite par an pour un examen de routine est ensuite conseillée.

Le suivi chez le dentiste

L’ assurance maladie propose des visites chez les dentistes entièrement gratuites, dans le cadre de dépistage et de la prévention des caries, ou d’autres problèmes dentaires.
Ces visites gratuites sont proposées à 6, 9, 12, 15, et 18 ans. Une invitation à se rendre chez le chirurgien-dentiste de son choix, est envoyée au domicile de la famille de l’enfant. Si la famille ne l’a pas reçue, elle peut s’adresser à sa Caisse d’assurance maladie.

Vers l’âge de 10-11 ans, un contrôle d’ orthodontie peut être nécessaire pour vérifier si les dents poussent de manière harmonieuse. D’éventuels soins peuvent être entrepris un peu plus tard généralement.

Les dents de l’enfant : Le fluor

Le fluor est un oligo-élément constitutif de l’ossature humaine. C’est aussi un matériau bâtisseur de l’émail, qui joue un rôle important dans la prévention des caries. Toutefois, l’apport de fluor doit être dosé avec attention : trop de fluor peut entraîner des modifications de la structure de l’émail (la fluorose, c’est à dire des taches blanches sur les dents). Il y a quelques années, on donnait systématiquement des compléments de fluor aux enfants. Cette démarche est aujourd’hui abandonnée.

La supplémentation en fluor n’est pas recommandée de manière systématique avant l’âge de six mois. Après l’âge de six mois, l’usage systématique des fluorures doit être modulé en fonction du risque d’avoir des caries.

  • Chez un enfant sans risque particulier de carie, un brossage deux fois par jour avec un dentifrice avec une teneur en fluor adaptée à l’âge de l’enfant est recommandée. La prescription de compléments de fluor, n’est pas recommandée.
  • Chez un enfant à risque de caries élevé, en plus du brossage, une supplémentation médicamenteuse avec du fluor est conseillée dès l’apparition des premières dents.

Pour en savoir plus, consultez aussi notre dossier sur le fluor, sur ses fonctions et les aliments qui en contiennent.

Yorum yapın